[ LTFG ]


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Call of Duty : Black Ops III la première vidéo teaser est là
Mar 28 Juil - 16:14 par Tolou

»  Star Wars: Battlefront – Des infos sur les cartes et les Ewoks 0
Jeu 21 Mai - 10:21 par lolo le sanglant

» Les infos du jeux
Jeu 21 Mai - 10:17 par lolo le sanglant

» Batman Arkham Knight veut faire de vous le Batman, la vidéo
Jeu 21 Mai - 10:16 par lolo le sanglant

» The Witcher 3 : Un patch Day One pour améliorer son framerate
Mer 13 Mai - 19:16 par lolo le sanglant

» Vos impression, vos astuces
Mer 13 Mai - 10:57 par djoule-stunt

» Le multiplayer
Mar 12 Mai - 17:43 par V!nK/Boudchit59

» The Witcher 3: Vidéo de gameplay sur PlayStation 4
Mer 6 Mai - 14:02 par lolo le sanglant

» Une nouvelle vidéo de gameplay pour Wolfenstein: The Old Blood
Mer 6 Mai - 10:26 par djoule-stunt

» Star Wars: Battlefront – 12 cartes et 4 mondes au lancement
Mar 5 Mai - 17:17 par lolo le sanglant

» Le kikivarepondre
Mar 5 Mai - 17:14 par lolo le sanglant

» Project Cars : le trailer de lancement en français
Mar 5 Mai - 17:13 par lolo le sanglant

» Dead Island 2 repoussé à 2016
Lun 4 Mai - 11:41 par lolo le sanglant

» Les infos du jeux
Sam 2 Mai - 12:50 par lolo le sanglant

» Actualité autour de la PS4
Mer 29 Avr - 19:01 par lolo le sanglant

» Witcher III : impressionnant comparatif de la carte par rapport à GTA V, FarCry et Skyrim
Mer 29 Avr - 18:58 par lolo le sanglant

» [Videos] Just Cause 3 : la bande-annonce de gameplay dévoilée.
Mar 28 Avr - 16:04 par lolo le sanglant

» [Trailers] Un nouveau trailer pour Batman Arkham Knight
Lun 27 Avr - 13:20 par lolo le sanglant

» [Trailers] Call of Duty : Black Ops III en action
Lun 27 Avr - 13:16 par lolo le sanglant

» The Witcher 3: Wild Hunt – Un alléchant spot TV
Ven 24 Avr - 14:56 par lolo le sanglant

» Rainbow Six Siege : Découvrez l’unité britannique en vidéo
Ven 24 Avr - 14:54 par lolo le sanglant

»  Mad Max : Une première vidéo de gameplay
Ven 24 Avr - 14:52 par lolo le sanglant

» mise a jour ps4
Mar 21 Avr - 20:37 par lolo le sanglant

» Call of Duty: Black Ops 3 - Direction l'Egypte et la Suisse selon le Teaser !
Mar 14 Avr - 16:04 par lolo le sanglant

» Call of Duty: Black Ops 3 - Les premières informations (Futuriste, Zombies etc.)
Ven 10 Avr - 13:55 par lolo le sanglant


Partagez | 
 

 Call of Duty, c'est quoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lolo le sanglant

avatar

Messages : 3494
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 33
Localisation : la rochelle

MessageSujet: Call of Duty, c'est quoi ?    Lun 10 Fév - 1:04

Call of Duty est depuis quelques années un jeu attendu par des milions de joueurs. Le jeu a énormément évolué depuis le premier opus évidemment, tant au niveau technique que du gameplay. Cependant, le jeu subit plusieurs critiques négatives depuis un certain temps. Nous vous proposons ainsi un retour complet sur chaque épisode de l'une des plus célébre série vidéoludique. Fan ou non de la série, bonne lecture !


Call of Duty, ou bien CoD pour la plupart des joueurs, est un jeu vidéo de type Action / FPS édité par Activision et développé par deux studios, Infinity Ward (les fameux Modern Warfare) et Treyarch (la série Black Ops). A moins de vivre dans une grotte, la plupart des joueurs connaissent ainsi cette fameuse série, à travers les nombreux épisodes parus sur consoles et PC depuis de nombreuses années.


" />

Le premier studio qui a donc développé le premier CoD est Infinity Ward, studio créé en 2002 par d'anciens membres de la société 2015 à l'origine de Medal of Honnor: Débarquement Allié. Le studio appartient depuis 2003 à Activision. Son siège social se situe aux Etats-Unis, à Encino (Los Angeles, Californie) comportant environ 100 employés dirigés par Steve Pearce. De plus, CoD est la seule franchise d'Infinity Ward, mais le lancement d'un de leur CoD leur assure à chaque fois un confort financier, tant leur jeu se vend comme des petits pains et bat à coup sûr les records de vente du précédent.

Pour le moment, Infinity Ward s'est occupé  de Call of Duty 1, du 2, de Modern Warfare 1, 2 et 3 et du prochain Ghost attendu pour la fin de l'année. Le studio a eu beaucoup de problème avec Activision, notamment un procès et de nombreux licenciements. Ces licenciés ont alors par la suite créé Respawn Entertainment, appartenant à Electronic Arts, le rival d'Activision avec sa célèbre série de FPS Battlefield.


Le deuxième studio à s'occuper de la série phare d'Activision est Treyarch, studio créé en 1996 se situant à Santa Monica et dirigé par Mark Lamia. Treyarch a fait ses débuts dans la série des Call of Duty par une extension du premier CoD, Call of Duty: La Grande Offensive, puis à renouvelé son expérience sur Call of Duty 2: Big Red One. Leur premier vrai CoD fut donc le 3ème opus, intitulé Call of Duty: En Route vers Paris. Depuis, le studio est devenu très important en alternant une année sur deux le développement d'un CoD avec Infinity Ward et est connu pour Call of Duty: World at War, Black Ops 1, et sa suite. Le studio a, contrairement à Infinity Ward, développé de nombreux autres jeux.

" />" />

Mais au final, Activision c'est qui dans tout ça ?

Activision est l'éditeur, c'est à dire celui qui finance le jeu et récolte le plus d'argent sur les ventes de celui-ci. Activision a été créé en 1979 et est basé à Santa Monica. En 2007, Activision a été racheté en partie par Vivendi (multinationale française, cocorico, située à Paris, qui possède également Canal +, Universal Music Group...) et a alors fusionné avec Blizzard Entertainment (connu pour World of Warcraft) et avec Vivendi Games. Ainsi, Activision Blizzard forme à l'heure actuelle le plus gros éditeur mondial, qui est redevenu indépendant en 2013 après sa séparation avec Vivendi.

Le concept de Call of Duty

Le premier Call of Duty est sorti en 2003 et a été un grand succès, se déroulant lors de la 2nde Guerre Mondiale. Ainsi, un nouveau Call of Duty est attendu chaque année de pied ferme par les joueurs, le jeu se vendant comme des petits pains. Le moteur graphique du jeu est, depuis le deuxième opus, créé par le studio et est amélioré d'année en année. D'ailleurs, commençons tout de suite avec les sujets qui fâches. En effet, CoD est depuis maintenant quelques années considéré comme dépassé d'un point de vu technique. Le moteur graphique de la série a subit, certes, une amélioration certaine au fil des épisodes, mais parait bien faible par rapport à d'autres moteurs graphiques tels que les CryEngine ou Frostbite. Ainsi, le jeu est critiqué pour ses textures baveuses et un aliasing omniprésent, ainsi qu'une optimisation pas toujours convaincante sur PC. Il en est de même pour le gameplay, d'ailleurs orienté très arcade et donc très action, qui est souvent recyclé depuis Call of Duty 4: Modern Warfare. En général, le jeu est donc critiqué pour le peu d'innovation apporté à chaque opus qui sort chaque année, bien que les ventes ne font qu'augmenter d'année en année.

" />

La série Call of Duty propose deux types de mode de jeu. Un mode solo, court comme pour la pluaprt des FPS (6h en moyenne) et un mode multijoueur (le mode le plus fréquenté, donc). Alors que le solo consiste simplement à suivre les aventures d'un certains militaire au fil des scripts du jeu, le mode multijoueur fait affronter un certains nombres de joueurs sur des maps plus ou moins vastes (bien que toutes les maps soient petites en général). Le jeu est donc, comme dit précédemment, orienté action sans arrêt. Bien entendu, beaucoup de modes de jeu en multijoueur sont proposés tels que le TDM (team deathmatch, ou match en équipe) le DM (deathmatch où vous êtes seul), le capture du drapeau, le S&D (search and destroy, recherche et destruction)... De nouveaux modes apparaissent au fil des opus. Aussi, d'autres modes multijoueurs ou solo ont fait leur apparition, tels que le mode Zombie dans les CoD de Treyarch, où le joueur doit survivre face à de multiples vagues de zombies de plus en plus difficiles à vaincre.

La communauté Call of Duty

Enfin, parlons de la communauté. La série se destine tout d'abord à un public majeur, les jeux étant interdits aux moins de 18 ans. Oui mais voilà, la grosse partie de la communauté se situe plus aux alentours des 15 ans. Certains joueurs ont même moins de 10 ans ! De plus, cette communauté a une mauvaise réputation, comme celle d'être une communautée de "rageurs" de "kikoos", de "noobs" et de "pyjs" et on en passe (illustration en image ci-contre).


" />

Bien entendu, il n'est pas bon, ni réaliste d'en faire une généralité, puisqu'il y a également une partie de la communauté tout à fait "fair-play", bien entendu. Enfin, il y a une très grosse communauté de Call of Duty sur internet, notamment sur YouTube, où certains utilisateurs sont devenus de véritables stars en publiant des vidéos commentées de leurs parties sur Call of Duty.

Call of Duty et le début d'une poule aux oeufs d'or :

C'est en fin d'année 2003 que le premier épisode de la série Call of Duty arrive dans le commerce. Lors de sa sortie, rien ne prédisait un succès aussi impressionnant que ce que la saga connait encore de nos jours ! En effet, le concurent direct de Call of Duty à cette époque n'est autre que Medal of Honnor, sorti quant à lui en 2002. Mais alors, comment Call of Duty a su, dès le premier épisode, imposer son "style" ? Regardons déjà ce que propose le jeu !

Le Mode Solo du premier Call of Duty

La campagne solo s'étale sur 24 missions réparties en 3 campagnes. Le joueur incarne 3 soldats différents de part leur nationalité, mais aussi leur mission. Un large choix d'arme est également disponible, allant du fusil à la mitrailleuse lourde, mais également d'armes "anciennes" pour rester dans le cadre de la Seconde Guerre Mondiale. Car oui, comme Medal of Honnor, le jeu revisite à sa manière la guerre de 39-45. De plus, le premier opus est, comme le seront encore et encore les prochains, très mis en scène, très hollywoodien, rappelant par exemple la série Band of Brothers, Jour J ou bien Stalingrad. Entre un scénario qui nous emmène un peu partout dans le monde, un gameplay déjà très rythmé, de l'action intense (mais tout de même moins que les nouveaux Call of Duty), le jeu nous tient tout le temps sous pression. L'aventure est également très scriptée, ce qui oblige le joueur à suivre à la lettre l'histoire, bien que certains environnements restent plus ouverts que d'autres, ce  qui permet d'essayer différentes approches, mais rien d'incroyable non plus.


Qu'en est-il du scénario du tout premier Call of Duty ? Comme déjà dit, le jeu se situe pendant la Seconde Guerre Mondiale (entre 1939 - 1945 si vous avez bien révisé vos cours !) et est composé de 3 campagnes :


La première campagne nous propose d'incarner le brave soldat Martin de la 101ème division aéroportée US, un "ricain" donc. C'est un "simple" éclaireur qui doit au début baliser une zone pour permettre le parachutage de ses amis militaires, de détruire des engins anti-aériens et de tuer un peu tout ce qui bouge. Il participe également à plusieurs assauts comme le fameux assaut contre le manoir de Brécourt, pour préparer l'arrivé de l'infanterie en Normandie. Un brave gars donc...

Dans la deuxième campagne de Call of Duty, le joueur incarne le Sergent Jack Evans de la 6ème division aéroportée britannique. Cet autre brave soldat aura lui aussi fort à faire ! En effet, il devra entre autre attaquer par surprise les troupes allemandes, tenir des positions le temps que les renforts arrivent, faire de nombreux sabotages, détruire un barrage... Une vie légèrement mouvementée en somme.

Enfin, dans la troisième campagne, on incarne un soldat de l'Armée Rouge, le sergent Alexei Ivanovich Voronin, un doux nom russe. La toute première mission est assez atypique, puisque vous allez devoir vous battre, au début, sans armes... A vous de vous débrouiller pour en trouver une sous les tirs ennemis... mais également sous le feu de vos commandants qui n'hésiteront pas à vous abattre si vous fuyez ! Il devra par la suite libérer la Place Rouge, défendre, piloter un char en route pour objectif Berlin et attaquer directement le Palais du Reichstag ! Chez les Soviétes aussi la vie est quelque peu agitée !


" />" />" />

Le Mode Multi de Call of Duty


Du multijoueur que l'on trouverait "basique" de nos jours avec 11 joueurs au maximum en fonction du mode de jeu sélectionné , était déjà accessible dès le premier opus. De plus, il y a 7 modes disponibles :



- Match à mort seul ou en équipe

- Recherche et destruction

- Capture de drapeau

- QG (défense d'un point donné)

- Extraction (un mode chronométré)

- Derrière les lignes ennemies (où une équipe est en sous nombre et est encerclée par les ennemies)

Il y a également 16 cartes officielles, et certaines cartes créées par des joueurs. Les cartes jouables rappellent les environnements de la campagne solo du jeu. Les cartes sont d'une taille respectable, certaines pouvant être considérées comme gigantesques par rapport aux nouveaux opus. Enfin, elles proposent de nombreux endroits tels qu'un village détruit, une plaine, un endroit enneigé... Même de nos jours, "beaucoup" de joueurs s'affrontent encore sur de "nombreux" serveurs !




Critiques et Succès de Call of Duty

on est bien loin des ventes extraordinaires des récents opus, mais le jeu a tout de même eu beaucoup de succès, tant au niveau commercial que critique. Le jeu était assez "fidèle", fun, rythmé, graphiquement très beau, une jouabilité immersive et une bande son excellente, bien que la durée de vie était, pour l'époque déjà, très faible (7 ou 8h). Les avis de la presse vidéoludique étaient pour la plupart d'accord pour dire que Call of Duty était un très bon FPS, il en était de même pour les avis des joueurs. Call of Duty premier du nom a tout de même fait l'objet de censure. En effet, à cause de la politique très stricte allemande, en Europe, la Croix Gammée, symbole utilisé par les Nazis, a été remplacée par la Croix de Fer dans le jeu et les affiches de propagandes Nazis ont été supprimées. Il existe tout de même un patch pour enlever cette censure.


Call of Duty 2 impose son genre :

Call of Duty 2 sort en fin d'année 2005 sur PC et Xbox 360, toujours développé par Infinity Ward et édité par Activision. Il s'est écoulé 2 ans entre le premier opus et celui-ci. Il se présente comme une suite logique du premier Call of Duty, se déroulant toujours durant la Seconde Guerre Mondiale. A noter qu'il existe une autre version de Call of Duty 2, nommée Call of Duty 2: Big Red One, disponible sur Playstation 2, Xbox et Game Cube.


" /> " />" /> " />


Le Mode Solo de Call of Duty 2


Tout comme dans Call of Duty 1, la mise en scène est très "hollywoodienne" (rappelant à certains moments de nombreux films), très impressionnante et très scriptée. Tout est fait pour que le joueur soit le plus immergé possible dans les combats. Le jeu a tout de même évolué. En effet, les kits de santé néscessaires dans le premier opus pour récupérer sa vie ont disparu, laissant place au système qui deviendra par la suite une référence dans les FPS, c'est à dire une regénérescence automatique lorsque l'écran devient de plus en plus rouge, signifiant que vous êtes proche de la mort. Ce changement est plus ou moins justifié par l'envie de rendre l'expérience plus réaliste en évitant au joueur de chercher pendant des dizaines de minutes un kit de soin... même si attendre 5 secondes pour récupérer d'un tir dans la tête n'est pas réaliste non plus !

Ensuite, une amélioration importante a été effectuée sur les ennemis et sur vos alliés. Maintenant, ils n'hésiteront pas à utiliser l'environnement pour se cacher et se protéger, à vous contourner, à lancer des grenades (et même renvoyer vos grenades !), ce qui forme une très bonne chose pour l'IA de Call of Duty 2. Enfin, le jeu dispose d'un tout nouveau moteur graphique, le IW Engine (1ère version) qui assure de beaux effets d'éclairage.


" /> " />

Qu'en est-il des missions dans Call of Duty 2 ? Elles sont plus nombreuses que dans le premier volet (27 missions contre 24) et toujours réparties sur 3 campagnes : Soviétique, Britanique et Américaine. La première campagne nous propose d'incarner le gentil Vassili Ivanovitch Koslov, un soldat, comme vous pouvez le deviner, russe, de 2ème classe dans la 13ème division de fusillers de l'Armée Rouge. Ce brave gars nous permet notamment de réaliser un tutoriel qui nous propose d'affronter presque immédiatement l'Axe en 1941. Il sera conduit à remettre en place un cable téléphonique sous le feu ennemi, ou bien de défendre un bâtiment face à de nombreux assaillants.

Dans la deuxième campagne, on contrôle le britannique John Davis de la 7ème division blindée. Il est envoyé en Afrique du Nord et en Normandie en réalisant des destructions, des escortes de blindés etc. On incarne également le commandant David Walsh, chef de blindé, dans le désert de Libye où il devra se battre contre l'Afrika Korps.

Enfin, l'Américain Bill Taylor du 2ème bataillon de Rangers aura lui aussi fort à faire. On aura l'occasion de participer au débarquement Allié en prenant d'assaut la Pointe de Hoc, en Normandie, ce qui donne beaucoup d'adrénaline et beaucoup de morts ! Il va également jusqu'en Allemagne, avec la fameuse prise de la Collina 400 en défendant la position, qui donne lieu à une mission encore forte en émotion ! Taylor est alors promu à la fin du jeu (après la prise de Wallendar) et devient le sergent Taylor (respect !). A noter que le Capitaine Price (qui n'est pas le même que celui des nouveaux opus) fait partie de la campagne anglaise de Call of Duty 2.


Le Mode Multijoueur de Call of Duty 2

Que serait un Call of Duty sans son mode multijoueur ?! Contrairement au premier CoD, un plus grand nombre de joueurs peuvent s'affronter (chose différente dans la version Xbox 360). Cependant, ce Call of Duty 2 n'a que 5 modes en ligne (contre 7 précédemment). En effet, les modes Extraction et Derrière les Lignes Ennemies disparaissent, étant très peu utilisés par les joueurs. Cependant, les autres modes sont présents :

- Match à mort seul ou en équipe

- Capture de drapeau

- Recherche et destruction

- QG

- Garder le drapeau (et le garder le plus longtemps possible sans mourir !)

Il y a moins de modes, mais aussi moins de cartes (!). En effet, 15 cartes au total sont présentes dans Call of Duty 2 (16 précédemment), dont certaines reprises du premier jeu. C'est aussi des cartes plus petites qui sont proposées aux joueurs, accompagné par un système anti-cheat (entendez anti-triche) présent avec le fameux Punkbuster.


" /> " /> " /> " />

Succès et Critiques de Call of Duty 2

Le jeu a été encore une fois bien accueilli par la critique vidéoludique et les joueurs. En effet le jeu a été félicité par sa technique mais surtout par son impressionnante bande son (les musiques ont été réalisées par Graeme Revell). De plus, le jeu s'est plutôt bien vendu pour l'époque, même si on reste très loin du succès des nouveaux opus. La série commence petit à petit à entrer dans l'histoire...



Call of Duty 3: En Marche vers Paris - Treyarch aux commandes de son premier "vrai" CoD :

Alors que Call of Duty 2 s'impose dans le domaine vaste du FPS, la série ne prend même pas le temps de se reposer ! Et c'est le studio Treyarch, alors connu pour avoir développé Call of Duty: La grande offensive et Call of Duty 2: Big Red One (variante sur consoles), qui prend en charge la lourde tâche de sortir un "vrai" Call of Duty. Et c'est donc une petite année qui sépare le deuxième opus de celui-ci, alors disponible en fin d'année 2006 (aux USA, plus tard en France), et, rappelons-le, édité par Activision. Le jeu a la particularité de n'être sorti que sur consoles (PS2, PS3, Xbox, 360 et Wii) et non sur PC.


Le Mode Solo de Call of Duty 3: En Marche vers Paris

Comme Call of Duty 1 et 2, le jeu se déroule (encore !) lors de la 2nde Guerre Mondiale. De plus, le jeu est toujours aussi cinématographique, avec des explosions de toutes parts, de l'action à la pelle et des références cinématographiqes sympathiques. Le gameplay reste assez similaire à celui de Call of Duty 2, puisque la vie se régénère automatiquement, pas de possibilité de sprinter, une prise en main simple et nerveuse, une IA globalement identique etc. Mais heureusement, des changements ont été effectués, notamment au niveau du déroulement de l'histoire.

Alors que les précédents jeux nous avaient habitué à controler 3 soldats (Russe, Anglais et Américain), Call of Duty 3 nous propose jusqu'à 5 points de vue ! En effet, les Américains, les Anglais, les Français, les Canadiens et les Polonais seront nos compagnons de guerre le temps de quelques heures de jeu. De plus, le jeu se focalise sur la Bataille de la Poche de Falaise (qui est, rappelons-le, même si vous êtes incollable en Histoire, la dernière opération de la bataille de Normandie). A noter que le moteur du jeu est le Treyarch NGL, un peu différent de celui Call of Duty 2, le IW Engine.



" />

Au sujet de la campagne américaine, on incarne le fidèle soldat Nichols. Il participera peu de temps après le début du jeu à un assaut. Après avoir fait des rencontres, il se voit attribuer la tâche de sécuriser St-Lô. Notre brave gars désamorcera ensuite quelques bombes déposées par les allemands. Ses amis se font gravement toucher, certains succombant à leurs blessures. Mais bon, relativisons, puisqu'à la fin, la France est libérée et tout va bien !

Pour la campagne franco-britannique, on incarne le sergent James Doyle (déjà jouable dans La Grande Offensive). Il doit rencontrer un résistant français. Il partira par la suite au sauvetage d'un maquisard, devenu prisonnier dans un manoir tenu par des allemands. On s'amusera à saboter diverses choses et sauver d'autres français prisonniers.

C'est sous les traits de Cole dans la campagne canadienne qu'on prendra en assaut les colines et canons ennemis postés pas loin de Caen. On devra ensuite sécuriser une usine et la défendre face à beaucoup de vils allemands ! Il s'occupera aussi de sécuriser une ville pour enfin devenir caporal à la fin de sa mission. Félicitations à lui !

Enfin, le Polonais Bohater, faisant parti d'un équipage de chars Sherman Firefly de la 1ère division blindée polonaise, traque Reichter, un commandant de chars allemand. Il devra ensuite tenir le Mont Ormel (un sommet de Normandie) et sera aidé par des alliés canadiens. Finallement, les Allemands meurent et la falaise est conquise. *clapclap*


Le Mode Multijoueur de Call of Duty 3: En Marche vers Paris



Le mode multijoueur de Call of Duty 3 se compose de 8 cartes. Les parties multijoueurs peuvent se jouer jusqu'à 24 joueurs sur Xbox 360 et PS3. Ici, plus question de choisir son arme, en effet, un système de classe a été instauré, allant du basique fusiller à l'infanterie lourde en passant par l'éclaireur. C'est donc pas moins de 7 classes qui sont proposées aux joueurs. Et comme toujours, les joueurs sont dispatchés dans deux équipes, soit l'Axe, soit les Alliés.

Une petite anecdote : les joueurs "vétérans" se tournaient plus vers l'Axe, les armes proposées étant généralement plus puissantes, bien que plus complexes, par rapport aux armes proposées ches les Alliés. Enfin, il est important de signaler que la version Wii du jeu ne propose pas de mode multijoueur. On vous aura prévenu !


" />

Succès et Critiques de Call of Duty 3: En Marche vers Paris

Ce Call of Duty 3 a été un peu moins bien accueilli que les premiers opus. En effet, le jeu est composé de nombreux bugs graphiques faisant un peu tâche, même si la technique du jeu reste tout de même de bonne facture, pour l'époque. Aussi, le manque d'innovation du côté du gameplay se fait cruellement sentir et la presse, tout comme les joueurs, veulent voir une époque autre que la seconde guerre mondiale. En effet, depuis le début, la série Call of Duty nous propose de vivre seulement des combats durant ce pan de l'histoire, ce qui commençait à sentir le réchauffé. Malgré tout, la bande son et la mise en scène du jeu ont été bien appréciées.

Mais ça, c'était avant Call of Duty: Modern Warfare...



Call of Duty 4: Modern Warfare, le premier gros succès :

Call of Duty 3 avait déçu quelques joueurs. La presse l'avait un peu critiqué. Il fallait faire quelque chose ! C'est Infinity Ward qui eu la lourde tâche de refonder la série. Et autant le dire tout de suite, ils ont réussi. C'est en fin d'année 2007 que Call of Duty 4: Modern Warfare a vu le jour sur PC, 360, PS3, Wii, Mac, DS, toujours avec un an d'écart avec le précédent opus. A noter que c'est Square-Enix qui a édité le jeu au Japon (en 2009), Treyarch qui a développé le jeu sur Wii et Aspyr qui a développé le jeu sur Mac. Mais alors, avec si peu de temps pour développer un jeu, comment Infinity Ward a réussi à renouveler la série, qui commençait à s'essoufler ? Réponse.

Le Mode Solo de Call of Duty 4: Modern Warfare

Vous vouliez du changement ? Et bien vous êtes servis ! Fini la Seconde Guerre Mondiale avec les Nazis, place à... la guerre contemporaine (d'où le titre !). C'est un changement d'univers total. Le jeu se déroulant en 2011, nous retrouverons divers décors familiers tels que des buildings, véhicules, et armes récentes. Même le scénario doit s'inventer, ne retraçant plus des faits historiques. Ici, ce sont les gentils Américains et Anglais qui vont sauver la Terre contre... (on vous laisse deviner)... les méchants Russes (la Guerre Froide a laissé des traces...). Mais ne vous inquiétez pas, le jeu est resté toujours aussi spectaculaire, voire même encore plus impressionnant que ses prédécesseurs avec encore plus d'explosions et plus de cinématiques.

Tout cela soutenu par un moteur graphique de très bonne facture, utilisant le IW Engine (déjà utilisé par Call of Duty 2) cette fois-ci en version 3. Mais ce n'est pas tout, les armes changent : le Barette,  les M4 et autres armes modernes pointent le bout de leur canon... mais c'est également l'apparition du couteau pour le combat rapproché qui débarque dans Modern Warfare. En outre, CoD4: MW, c'est aussi le début d'une trilogie. Quant à la campagne solo, le jeu permet d'incarner différents personnages, comme pour les anciens opus, avec donc différents point de vue sur l'histoire. Le jeu se déroule en 3 actes plus un prologue et un épilogue.


Le Prologue de Call of Duty 4: Modern Warfare

Le prologue servira dans un premier temps à apprendre les bases du jeu avec un entrainement rapide. On incarne le sergent Soap, accompagné par Gaz et le fameux Capitaine Price, on commence donc avec les Anglais. Vous partez ensuite vers un navire cargo estonien où vous découvrez une bombe nucléaire (rien que ça) avec d'étranges inscriptions ressemblant à de l'arabe. Peu de temps après, vous devez évacuer un bateau sur le point de couler, car attaqué par divers avions de chasse. On assistera au Moyen Orient à un coup d'état de Khaled Al-Asad, chef du mouvement Anti-Occidental, qui assassinera le président avec le russe Zakhaev et son fils.


" /> " />" />

L'acte 1 de Call of Duty 4: Modern Warfare

Vient ensuite l'Acte I. On reprend notre rôle dans la compagnie menée par le Capitaine Price (les SAS) où l'on doit sauver notre informateur, Nikolaï, car sa couverture a été percée à jour. Aidés, par les loyalistes russes du sergent Kamarov, ils prennent d'assaut le village. Après l'avoir sauvé, ils sont évacués. C'est alors aux Américains de rentrer en jeu. Ils lancent une invasion par la Mer Rouge. Ils devront alors secourir un char, nommé joliement le "Sanglier", coincé dans un marais et sur le point d'être attaqué. On retourne du côté des Anglais, qui sont alors dans une très mauvaise posture. Ce situant en Russie, en pleine zone rurale, nos pauvres soldats se font literralement abattre et les quelques survivants fuient vers un point d'évacuation. Encore une fois, on change d'équipe et on repart vers les américains. Ils doivent attaquer la capitale pour capturer Al-Asad. Mais les risques nucléaires sont trop importants,  et les soldats préfèrent tenter de sauver le pilote d'un avion qui s'est écrasé il y a peu. Le pilote est sauvé, et le reste de l'équipe tente de fuir en hélicoptère... mais une bombe atomique explose, ne laissant aucun survivant. La mission est un échec total.

L'acte 2 de Call of Duty 4: Modern Warfare

Ces évènements marquants laissent place à l'Acte II. Les SAS se dirigent vers un village dans le but de capturer Al-Asad où les ultra-nationalistes massacrent les habitants. Par chance, ils arrivent tant bien que mal à capturer le dictateur, et vont l'interroger. Price reçoit un coup de fil, puis assassine Al-Assad. La personne qui a appelé était Zakhaev. Price explique son aventure qui s'est déroulé 15 ans avant, où il avait essayé d'assassiner Zakhaev. Puis les ultra-nationalistes contre-attaquent. Les SAS vont vers le point d'évacuation et se sont des américains, Force Recon, qui viennent les sauver. Les deux équipes tentent alors de capturer le fils de Zakhaev. Sur le point de le capturer, le fils préfère se suicider pour ne pas trahir son père.

" />" />" />

L'acte 3 de Call of Duty 4: Modern Warfare

L'Acte III est décisif. Zakhaev tient pour responsable les américains et les anglais pour seuls responsables de la mort tragique de son fils. Dans sa folie, Zakhaev prend le contrôle d'une base de lancement de missile et menace les USA d'une attaque nucléaire. Les Marines et les SAS décident d'attaquer la base, mais deux missiles sont envoyés vers les côtes américaines. Nos braves soldats arrivent alors jusqu'à la salle de contrôle et détournent les deux missiles, puis partent en Jeep poursuivre Zakhaev, lui étant en hélicoptère. Mais les deux équipes se retrouvent encerclées par leurs ennemis et traversant un pont, un hélicoptère vient détruire celui-ci.  Price et Soap reprennent connaissance rapidement. Une explosion blesse gravement Soap, et le brave américain Griggs essaye de le mettre à l'abri... mais ce dernier meurt d'une balle dans le coeur. C'est alors que, Soap gravement blessé et à terre, et Price dans le même état, Zakhaev arrive juste à côté d'eux, suivi de deux hommes. Zakhaev tue Gaz qui essayait de se relever. C'est alors que Price glisse son pistolet à Soap, qui tue Zakhaev et les deux hommes.

L'épilogue de Call of Duty 4: Modern Warfare

L'épilogue est une course contre la montre où l'avion présidentiel se fait attaquer. On avance dans l'avion en tuant tout le monde, puis on sauve le VIP (le Président). Puis, les sauveurs partent de l'avion et le font exploser en plein vol. Bien que cette scène reste assez amusante, elle n'a aucune utilité, pour l'instant. Et c'est la fin pour le mode solo de CoD4: MW, après environ 7h de jeu intense.

Le Mode Multijoueur de Call of Duty 4: Modern Warfare

A sa sortie, MW comptait 16 cartes, et depuis les mises à jour, le jeu en comporte maintenant 20. Il y a également 6 modes de jeux plutôt classiques. Une nouveauté cependant, les joueurs gagnent de l'expérience à chaque ennemi tué et chaque partie remportée, ou non, permettant l'acquisition de nouvelles armes et de nouveaux équipement pour les upgrader tels que des viseurs, des chargeurs supplémentaires etc. C'est également l'arrivée des atouts de combats, permettant de recharger plus vite, sortir son pistolet avant de mourir qui font leur apparition dans Call of Duty 4: Modern Warfare. Mais c'est surtout l'arrivée des KillStreaks qui apporte une nouvelle expérience dans le gameplay multijoueur. En fonction du nombre d'ennemis tués, vous allez pouvoir débloquer divers équipements comme un drone, un bombardement aérien et même un hélicoptère.

N.B: Le mode multijoueur comporte encore de nombreux joueurs, même en 2014 !




Succès et Critiques de Call of Duty 4: Modern Warfare

Les critiques du jeu sont unanimes : le jeu est excellent. Le gameplay apporte une profondeur rarement atteinte dans un jeu en apportant beaucoup d'immersion. La campagne solo, bien que trouvée trop courte comme d'habitude, est applaudie par la presse et par les joueurs. Les graphismes du jeu ont même été récompensés comme étant les plus beaux graphismes de l'E3 2007, de meilleur jeu de l'année et de tous les temps, meilleur jeu d'action et on en passe... Cependant, le jeu est perçu par certains comme étant une propagande occidentale et montrant les russes commes les "méchants" du monde.  Ce n'est pas sans rappeler les faits historiques opposant les américains aux russes lors de la Guerre Froide...

Côté ventes, c'est le "premier" véritable succès de la franchise ! En effet, Activision place son jeu comme le plus vendu de l'année 2007 avec, en 2008, plus de 15 millions d'exemplaires vendus dans le monde, toutes platformes confondues.


Call of Duty : Black Ops


[img][/img]

Call of Duty : Black Ops est considéré par la critique comme le premier Call of Duty impair vraiment bon. Habituellement, les épisodes développés par Treyarch étaient jugés un cran en dessous des productions Infinity Ward. Comment le studio secondaire a-t-il réussi à s'élever au niveau du maître ? En s'extirpant du bourbier de la Seconde Guerre mondiale, sans pour autant copier la trouvaille du voisin (la guerre moderne). Avec Black Ops, Treyarch crée sa propre voie : celle de la guerre froide. L'essentiel de la campagne se déroule pendant les années 1960, en Russie et en Asie du Sud-Est. Il y a également une mission cubaine, dans laquelle le joueur doit assassiner Fidel Castro ! Baignant dans une atmosphère sombre, Black Ops s'en sort bien mieux que Modern Warfare 2, dont la violence paraissait artificielle. Quoique classique, le gameplay profite de quelques petites nouveautés sympathiques. Je pense en particulier à l'arbalète, arme jouissive s'il en est, qui permet de tuer les ennemis en silence (ou pas avec les carreaux explosifs...).
Une explosion se cache dans ce trailer, saurez-vous la trouver ?


Malgré sa réussite globale, Black Ops comporte quelques défauts récurrents. Vous commencez à connaître la chanson : level design couloir, IA dont on se demande si le I est mérité, moteur graphique vieillissant... Nous sommes alors en 2010, et CoD soutient difficilement la comparaison avec les autres FPS, comme Metro 2033 sorti six mois plus tôt. Quant à la durée de vie, elle reste toujours désespérément fixée à 6 heures en solo. Heureusement, le multi rattrape le coup avec une formule toujours efficace, aussi bien en compétitif que dans le mode Zombies qui signe son grand retour. La principale originalité de cet opus est une monnaie virtuelle baptisée CODPoints, qui permet d'acheter armes et perks au lieu de les débloquer par du leveling classique. Il est même possible de miser ces points dans les Wager matches. Enfin, Black Ops est le premier Call of Duty à intégrer un outil permettant de capturer, éditer et uploader des vidéos : le mode Théâtre.

Cette vidéo présente le fonctionnement des CODPoints



Dernière édition par lolo le sanglant le Ven 6 Juin - 10:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V!nK/Boudchit59
Admin
avatar

Messages : 4879
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 30
Localisation : Lille OSC

MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    Sam 15 Fév - 0:28

Jespere que certain on pris le temps pour lire ou regarder les video car tu fait un enorme taf

_________________

fuck Invité t'est mauvaiiiiiiiiis mauvaiiiis mauvais ... fuck
kna  hb  boom  dj  boom  hb  kna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo le sanglant

avatar

Messages : 3494
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 33
Localisation : la rochelle

MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    Sam 15 Fév - 1:41

oui sur celui la j'ai mis un peu de temps a le faire et je trouvé sa sympa en temp que team call of de savoir d'ou le jeu vien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V!nK/Boudchit59
Admin
avatar

Messages : 4879
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 30
Localisation : Lille OSC

MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    Sam 15 Fév - 9:07

moi j'ai jouer a tout les call of donc jconno un minimum lhistoire

_________________

fuck Invité t'est mauvaiiiiiiiiis mauvaiiiis mauvais ... fuck
kna  hb  boom  dj  boom  hb  kna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tolou
Admin
avatar

Messages : 1526
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 29
Localisation : Void-Vacon

MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    Sam 15 Fév - 11:57

Joli boulot lolo

_________________
Mon Talent ne souffre aucune limite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funny-game.lebonforum.com
lolo le sanglant

avatar

Messages : 3494
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 33
Localisation : la rochelle

MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    Sam 15 Fév - 12:08

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tof

avatar

Messages : 1323
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    Sam 15 Fév - 19:22

Tu fais du bon taff Lolo !!! Wink
Y'a que les quatre premiers call of d'où je ne connais pas l'histoire , donc ça me donne une petite idée lol Smile

_________________
J'ai enfin retrouver le fameux Dragon Du Loch Ness !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo le sanglant

avatar

Messages : 3494
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 33
Localisation : la rochelle

MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    Sam 15 Fév - 22:29

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Call of Duty, c'est quoi ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Call of Duty, c'est quoi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Call of Duty 4 Edition Jeu de l'année!
» Warhammer 40k call of duty
» Call of Duty - Black OPS 2 : Zombies : Obtenir le Deadshot Daiquiri
» Call of Duty: Black Ops II - Une installation des textures sur PlayStation 3.
» Call of Duty : Black Ops

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ LTFG ] :: Info jeux :: * [ PLAYSTATION ] Info nouveautés jeux-
Sauter vers: